Les énergies utilisées

La chaleur peut être produite à partir de toutes les énergies existantes : les énergies renouvelables (biomasse, géothermie …) ; les énergies de récupération (incinération d’ordures ménagères, eaux usées, …) ; les énergies fossiles (gaz, fuel, charbon, …). Découverte.

Les énergies utilisées
26 mai 2014 Imprimer

Sans énergie, pas de chaleur… Les réseaux de chaleur font appel à plusieurs types d’énergies. Respectueux de l’environnement, les réseaux de chaleur privilégient les énergies renouvelables et les énergies de récupération.

La part des énergies renouvelables et de récupération (Enr&R) dans les réseaux est passée de 26% en 2005 à 36% en 2013. L'objectif des professionnels est d'atteindre 50% d'Enr&R en 2020.

Focus sur deux nouveaux “carburants” en cours de développement.

  • LES ÉNERGIES RENOUVELABLES

Les énergies renouvelables sont des énergies inépuisables car elles sont fournies par des éléments naturels tels que le soleil, le vent, la chaleur de la terre, les chutes d’eau, les marées ou encore la croissance des végétaux. Elles n’engendrent pas ou peu de déchets ou d’émissions polluantes.

On peut les diviser en trois grandes familles :

1. la biomasse : cette énergie est issue des végétaux réunissant le bois, la paille, les rafles de maïs, le biogaz et les biocarburants ;
2. la géothermie : elle utilise la chaleur de la terre pour chauffer des locaux.
3. le solaire thermique : les capteurs solaires produisent de l'eau chaude sanitaire et peuvent aussi être utilisés pour le chauffage).

  • LES ÉNERGIES DE RÉCUPERATION 

Ordures ménagères, eaux usées, chaleur produite par les équipements électroniques (ordinateurs, serveurs, …) et industriels (chaines de production, etc.)… L’homme est le premier producteur d'énergies de récupération.

En brûlant, les déchets produisent de la chaleur qui serait perdue si elle n’était pas récupérée par le réseau. C’est le même principe avec la chaleur produite par les industries ou dans le cadre du traitement des eaux usées.
Les réseaux de chaleur sont le meilleur moyen de récupérer et de valoriser ces énergies qui, sans eux, seraient perdues. 1000 euros par an et par citoyen, c’est d’ailleurs ce que représente l’énergie perdue en Europe chaque année.

  • POUR ALLER PLUS LOIN
Téléchargez la fiche bois-énergie Téléchargez la fiche géothermie Téléchargez la fiche énergies de récupération
Découvrez le fonctionnement
des réseaux de chaleur
Choisir les réseaux de chaleur, c’est privilégier le confort, la stabilité des prix, la sécurité, l’environnement, l’emploi local,…